24/04/2014

La nature ignore le désespoir

Tout de suite,
dès le premier jour où je loue cet appartement,
je lui donne un double des clés.
J'aime qu'il ait mes clé, qu'il puisse aller, venir chez moi
même quand je ne suis pas là.

Plus tard, il loue de son côté  un appartement sur le Boulevard Beaumarchais
mais il ne m'en donne pas les clés.

J'écume,
je ne comprends pas, 
j'envisage de lui reprendre mes clés mais c'est stupide,
car moi, j'aime qu'il ait mes clés avec lui.

Alors je sonne à sa porte,
et quand il n'est pas encore rentré,
je l'attends assise sur les marches de l'escalier.

Un jour, il se fait cambrioler.
Les voleurs font passer un enfant par le vasistas de la salle de bain resté ouvert,
ils lui font enjamber du palier un vide de quatre étages.

L'enfant trouve le double des clés posé sur un meuble de l'entrée,
leur ouvre la porte,
ils peuvent ainsi tout emporter peinards.

Ils repartent en refermant derrière eux la porte blindée
et gardent le double.

Quand il refait sa porte blindée,
il pose le nouveau double sur ses étagères
et ne me le donne toujours pas.





1 commentaire:

Toutaubord a dit…

Sa vie secrète contre ta vie offerte. Une relation qui cultive l'interrogation, est il sincère ? est elle naïve ? sont ils faits l'un pour l'autre ? Cette histoire va elle durer ?