18/06/2012

L'homme et son chien

C'est un homme aux cheveux longs dans le cou,
il a toujours un foulard qui flotte sur ses épaules
et un pardessus léger ou chaud selon la saison

Il a une quarantaine d'années, de taille moyenne,
et le visage assez fin

A chaque fois que je regarde par ma fenêtre, je le vois passer,
comme une scène de cinéma bien réglée et répétée mille fois,
comme si un metteur en scène invisible lui donnait un top départ,
de passer sous mes fenêtre à chaque fois que je m'y penche

L'homme marche à pas réguliers, et tient son chien en laisse,
un gros chien à la robe noire zébrée de rousseurs floues
pelage ras, museau dédaigneux

Il tient son chien par une laisse courte, et le chien marche en roulant des hanches,
athlète musclé, machine parfaite de l'animal bien traité

Je les vois plusieurs fois par jour, et souvent je les croise aussi dans la rue
parfois au café
à la boulangerie
ensemble, toujours ensemble,
jamais une femme avec eux
toujours tous les deux

Le chien s'appelle Diablo
et il aime les caresses

Souvent, je le caresse et il se laisse faire
sans dire un mot, sans bouger,
à côté de son maître,
silencieux, tranquille et souple

Puis ils repartent comme ils sont arrivés
je les reverrai demain, ou peut-être tout à l'heure,
par la fenêtre,
sur le trottoir d'en face
ou marchant dans ma direction.


3 commentaires:

christophe (kikidef) a dit…

Ça fait plaisir de retrouver tes histoire de gens simples, de ces inconnus qui passent dans notre vie sans que l'on ne connaisse jamais rien d'eux.
Ton œil "caméra" et ton style sont de retour pour une nouvelle page de "Vie sauvage".
Bises,
Ch.

Anonyme a dit…

coucou Valentine , j'espère que tu vas bien,j'aspire à te voir à LILLE

GROS BISOUS ANNE DE LYS

Xtof' a dit…

Bien que nous voulons être acteur de notre propre vie, le plus souvent nous sommes spectateur...Spectateur de ce qui nous entoure..Nous observons, scrutons, croisons de nombreuses personnes..nous nous infiltrons dans leur propre vie...